Grial-La parole alternée

La parole alternée

Projet scientifique - GRIAL - Federico Bravo

Dans sa manifestation la plus courante, la parole alternée trouve son expression la plus achevée dans le dialogue, dans lequel on inclut tout type d’échange verbal et tout type de parole en interaction. Selon une approche plus globale, il y a alternance de la parole partout où la parole est partagée, ce qui veut dire puisée dans un fonds commun, mais aussi, au-delà du procès interlocutif, répartie entre plusieurs modes de locution, plusieurs codes discursifs, plusieurs formes d’instanciation : dans les littératures de la voix et les arts de la performance, par exemple, c’est l’alternance entre la parole et le chant, entre le vers et la prose, entre le mode récitatif et le mode déclamatif ou encore entre la parole et le silence ; dans le récit, c’est l’articulation entre diégèse et mimèse, entre parole monologique et parole dialogique, entre texte et paratexte ; dans le discours poétique, cette l’alternance se manifeste à travers la variation de codes métriques, sémiotiques ou énonciatifs. Enfin considérée comme une manifestation du dialogisme, la parole alternée se donne à voir comme un espace discursif sans cesse investi par la parole de l’autre : placer l’intertextualité sous le signe de la parole alternée relèverait sans doute de l’abus si Bakhtine, qui n’emploie jamais le terme, n’avait fait du dialogisme la clef de voûte de sa poétique en postulant que tout texte est un dialogue de textes.
Lire la suite : La parole alternée

GRIAL: la parole alternée

MPIminipourhistoriqueLe GRIAL (Groupe Interdisciplinaire d’Analyse Littérale) coordonné par Frédéric Bravo mène une action dans la continuité des travaux  du précédent quadriennal. La réflexion sur la parole alternée permet une approche originale des textes en langue espagnole du Moyen-Âge à l’époque contemporaine à raison de deux séminaires par mois.

Lire la suite : GRIAL: la parole alternée