Recherches americanistes et caraïbes

Fête de la Science: l'Amérique latine, continent de la diversité culturelle

AmeLatFeteScience17
A l'occasion de la Fête de la Science un après-midi sur " L'Amérique latine: continent de la diversité culturelle"  aura lieu à l'amphi Cirot jeudi 12 octobre, jour de la Découverte de l'Amérique par Christophe Colomb, jour de « l’Hispanité » et de « la Diversité Culturelle » dans les pays de langue espagnole.


Il s'agira de favoriser le partage des savoirs sur l’Amérique latine en réfléchissant sur l’histoire de l’émigration par la thématique du voyage lointain : 50 millions d’Européens ont quitté le continent avant la guerre de 14 pour l'Amérique.

Une conférence en espagnol de l'historien mexicain spécialiste des transferts culturels entre la France et le Mexique, Javier Pérez Siller (université de Puebla), ouvrira la demi-journée.

Puis, grâce à Pascale Argod (docteur en sémiologie MICA, professeure en documentation ESPE, Université de Bordeaux) on s'interrogera sur les possibilités créative et pédagogique des carnets de voyage

Le troisième temps sera consacré à une projection-débat sur la guerre du caoutchouc aux confins du Pérou et du Brésil en 1900 à partir d'un court extrait du film Fitzcarraldo, présenté par Isabelle Tauzin (Université Bordeaux Montaigne).

La demi-journée de la Fête de la Science à Bordeaux Montaigne sera l’occasion de resserrer les liens entre lycées et universités.

L'UFR Langues et Civilisations soutient cette manifestation entre enseignement et recherche.

Plus d'infos  sur https://openagenda.com/fetedelascience2017/events/l-amerique-latine-continent-de-la-diversite-culturelle

Le personnage de l'indiano et la peinture indigéniste: transferts culturels

1949Garcilaso
Indigénisme et écritures migrantes. Conférence à l'Institut Cervantès de Bordeaux, lundi 22 mai à 18h. Conférences de Maylis Santa Cruz et Isabelle Tauzin

Isabelle Tauzin-Castellanos présentera l'œuvre du peintre péruvien José Sabogal et l'inca Garcilaso de la Vega, aux racines de l'art indigéniste. L'inca Garcilaso a inspiré José Sabogal, compagnon de route de Diego Rivera et des muralistes mexicains. La conférence sera l'occasion de valoriser l'art indigéniste en analysant l'originalité de Sabogal, engagé tout au long de sa vie dans la défense de la création populaire et des cultures andines.

Maylis Santa-Cruz s'intéressera au personnage de l'Américain ("Indiano") dans la littérature espagnole du XXe siècle
L'indiano, c'est l'émigré qui revient des Amériques dans son pays natal, l'Espagne terre d'espérance et de désespoir.  La conférence à deux voix du 22 mai s'inscrit dans le  projet pluriannuel et international sur les voyages, les exils et les migrations, dont l'étape suivante sera un colloque d'historiens sur la thématique des parcours croisés Europe/Amérique latine, organisé à la Bibliothèque Nationale du Pérou en novembre 2017.

Littérature bolivienne XXIe siècle: une invitation de Vera Alvizuri et Maylis Santa Cruz

Conférence d'Ana Rebeca  PRADA, professeure de la Universidad Mayor de San Andrés, La Paz (Bolivie) :

Entre el diálogo y la iconoclasia - una mirada a los nuevos narradores bolivianos.

anarebecaprada
Il s'agit de passer en revue la littérature contemporaine et de montrer le dialogue -parfois tendu- entre la génération précédente (Jaimes Saenz, Yolanda Bedregal, Jesús Urzagasti, Adolfo Cárdenas) y les écrivains boliviens du XXIe siècle (Sebastián Antezana, Juan Pablo Piñeiro, Rodrigo Hasbún). Ana Rebeca Prada enseigne la littérature à l'Universidad Mayor de San Andrés (La Paz, Bolivie) depuis 1986 et est professeure invitée à l'université d'Oviedo. La conférence sur la littérature latino-américaine est à visée didactique, en direction des étudiants de la licence et master d'espagnol, à l'invitation de Vera Alvizuri et Maylis Santa Cruz.

Elena Poniatowska Conférence filmée en mars 2009 à Bordeaux

 Habla sobre su obra y vida con motivo de su invitación en la universidad Bordeaux Montaigne por los americanistas de AMERIBER - Conférence filmée en mars 2009 accessible ici

Elena Poniatowska s'exprime sur son expérience d'écrivain et de journaliste engagée, d'un entretien avec François Mauriac à ses chroniques sur la répression de 1968 (La noche de Tlatelolco) et l'oeuvre romanesque jusqu'en 2009 (Hasta no verte Jesus mio, El tren pasa primero, Tinisima... ). L'entretien montre l'extraordinaire personnalité d'Elena Poniatowska, partie de France dans l'enfance en 1941 et devenue mexicaine au contact du monde de la rue et des métiers populaires.

ElenaLa conférence d'Elena Poniatowska se déroule à bâtons rompus  en compagnie des doctorants et enseignants-chercheurs spécialistes de l'Amérique latine.


En 2014,  Elena Poniatowska a reçu  le Prix Cervantès, la plus haute distinction décernée aux écrivains de langue espagnole par l'Espagne. 

 

 

 Marion Gautreau Université Bordeaux Montaigne : Histoire de la photographie et Mexique révolutionnaire – 3 février 2017

  Marion Gautreau  Spécialiste de la photographie et de la révolution mexicaine
 Spécialiste de la photographie et de la révolution mexicaine, Marion Gautreau présente une conférence en rapport avec le contexte historique de l'œuvre d'Elena Poniatowska Hasta no verte Jesús mío, au programme de l'agrégation externe d'espagnol.