Bilan - projet à mi-parcours

AMERIBER : Bilan  janvier 2011 -  juin 2013

Poétiques et politiques  ont été les concepts fondateurs identifiant AMERIBER. Le nombre  de membres permanents de l’unité au moment de ce bilan (avril 2013) est de 36, nombre quasi identique  au précédent bilan dressé en 2009 et qui comptabilisait 35 membres permanents.
Les chercheurs travaillent à partir de sources primaires en espagnol et portugais dans plusieurs disciplines des SHS. Les activités se situent dans un contexte scientifique remarquable, du fait des synergies avec le Bulletin Hispanique, revue de l’Université de Bordeaux, le CADIST-Amérique latine et la Bibliothèque d’Études ibériques. En 2013, après la fermeture de la MPI pour reconversion en Maison de la Recherche, AMERIBER dispose d’un bureau à la MSHA, permettant de localiser  la direction de l’équipe. Cet espace est insuffisant pour toutes les activités collectives.  
AMERIBER  est la seule unité de recherches, hors Île de France, à avoir sauvegardé un laboratoire centré sur les Pays Ibériques reconnu par une évaluation d’excellence (A+). L’unité remplit son rôle d’accueil en intégrant les doctorants aux activités scientifiques et en apportant le même soutien financier aux missions des doctorants qu’aux membres permanents. Une politique d’aide à la reprographie a été mise en place pour l’étape de la soutenance. Une journée annuelle des doctorants d’ AMERIBER est rétablie à leur initiative (7 juin 2013 : Dicible et indicible). L’équipe bénéficie annuellement d’un contrat doctoral au titre de l’université. Les lecteurs d’espagnol et de portugais sont encouragés à mener de pair le lectorat et la rédaction d’une thèse. Le réseau international dans lequel ils sont intégrés, ainsi que les conventions universitaires portées par les enseignants-chercheurs sont des facteurs de rayonnement pour les activités d’AMERIBER.
L’information sur les activités scientifiques est accessible grâce à l’Agenda Mensuel d’AMERIBER  diffusé vers tous les membres de l’équipe (AMA), également par le biais des réseaux sociaux  et par le site web destiné à pérenniser  l’information en s’ajustant à l’organisation d’AMERIBER à mi-quinquennat. L’unité s’appuie sur les compétences de la Direction de la Recherche pour la gestion financière et sur la Direction du Service d’Information pour les outils numériques.  
L’activité scientifique de l’unité au cours des 30 derniers mois a respecté les thématiques du projet déposé en 2009. L’unité est organisée en 4 axes avec un budget affecté à chacun. 2 projets d’ANR sont en attente de réponse. Un projet pluriannuel inter-équipes a été mis en œuvre : peuples indigènes et environnement (CLIMAS EA4196). AMERIBER a soutenu la publication de 21 ouvrages collectifs en 2011-2013 et reçu des financements de la Politique Scientifique d’Établissement pour plusieurs actions internationales. Deux colloques ont été associés à des hommages mobilisant les chercheurs et le budget de l’équipe : Doctorat Honoris Causa de Carlos Fuentes (2011) et  éméritat de Geneviève Champeau (2012).

Axe 1 :  Mouvances et mouvements – Recherches Américanistes

Les recherches américanistes des 30 mois écoulés s’inscrivent dans la perspective des Études culturelles (Chercheurs permanents : 10 ;  doctorants : 11). La notion d’enfermement  avait été le mot clé pour les américanistes de l’ ERSAL lors du précédent quadriennal. Le générique Mouvement fédère les recherches sur le continent latino-américain et la Caraïbe. M. Dalmace, C. Fernandes et I. Tauzin coordonnent ces activités à partir de corpus artistiques, historiques et littéraires.  Les enseignants-chercheurs sont en capacité de mener des études sur l’ensemble du continent du fait de leur terrain (Argentine, Bolivie, Chili, Colombie, Costa Rica, Cuba, Mexique, Panama, Paraguay, Pérou, République Dominicaine, Uruguay, Venezuela). Les travaux réalisés dans le cadre du programme « Mouvances et mouvements » correspondent à trois orientations:  1/Littératures et  frontières, recherche centrée sur le Mexique et l’Amérique centrale dans la première partie du quinquennat (tables rondes en présence des écrivains/Année du Mexique : Carlos Fuentes; Elena Poniatowska ; Sergio Ramirez 2011 ; Yuri Herrera 2013) ; 2/ Caraïbe plurielle : cartographies mouvantes, M. Dalmace a coordonné un projet sur les expressions plastiques  dans la Caraïbe insulaire et permis la venue du Colombien A. Abello Vives, professeur invité en 2012 pour des séminaires de Master dédiés à l’espace caraïbe ; 3/ Mobilités. Le projet sur l’histoire des mobilités (TEMA) a été recentré sur l’Amérique latine pour s’appuyer sur un réseau international consolidé après le colloque de 2010. Le cadre  chronologique est élargi aux études coloniales et à l’histoire immédiate ; deux journées d’études ont été réalisées en 2011. Les publications manifestent la dimension transatlantique de ce projet interdisciplinaire.

Axe 2 : Construction discursive du réel – Péninsule Ibérique et recherches transversales

Pour la péninsule ibérique (16 chercheurs permanents – 5 doctorants),  l’EREMM (Equipe de Recherches sur l’Espagne Médiévale et Moderne) coordonnée par E. Canonica choisit d’affirmer son identité médiéviste et moderniste à mi-parcours dans le cadre du programme quinquennal dédié à la construction discursive du réel. Les chercheurs travaillent sur les stratégies de détournement dans l’Espagne classique, avec une approche civilisationniste : deux colloques internationaux ont eu lieu en 2011 et 2012 « Veritas fucata. L’art de la vérité diaphane dans l’Espagne médiévale et moderne »; « Idées reçues…Entre appropriation et questionnement de ‘vérités’ ».
Le SIRENH (Séminaire Interdisciplinaire de Recherches Narration et Histoire) est la nouvelle identité choisie par les contemporanéistes s’interrogeant sur la mise en récit de l’histoire récente, en particulier des violences politiques du XXe siècle dans une approche comparatiste Espagne/Cône Sud. Le SIRENH coordonné par C. Gonzalez,  s’inscrit dans la continuité du séminaire organisé en 2012 à Madrid sur le récit à l’épreuve du passé. Les recherches sur le genre soutenues par AMERIBER dans la première partie du quinquennat (colloque 2012 « Identités plurielles et normes de genre », partenariat avec l’IRIEC-Toulouse EA740) sont appelées à se consolider grâce à l’axe 3 de la PSE « Normes, corps et genre ».
Le GIRLUFI (Groupe Inter-universitaire de Recherches LUso-Françaises sur l’Imaginaire) coordonné par AM. Binet concentre ses efforts sur trois projets  : 1/ postmodernité et postmodernisme au Portugal, en Italie, en Espagne, au Brésil : une évaluation épistémologique ; 2/ vins et identités ; 3/ sources écrites et inscrites dans le Portugal musulman médiéval. Chacun de ces projets est mené en partenariat avec des équipes françaises et étrangères (Grenoble, Coimbra, Evora, Lisbonne, AUSONIUS) et a donné lieu à un colloque international.

Axe 3 – La Parole Alternée

Le GRIAL (Groupe Interdisciplinaire d’Analyse Littérale) mène une action dans la continuité des travaux  du précédent quadriennal, avec 10 chercheurs permanents et 5 doctorants.
La réflexion sur la parole alternée, programmée par F. Bravo à partir de 2011 permet une approche originale des textes en langue espagnole du Moyen-Âge à l’époque contemporaine.
Un cycle de conférences a été organisé  à raison de deux séminaires par mois, et quatre colloques ont eu lieu en 2012 sur 1/ les TIC et la création artistique, 2/ la référence et l’auto-référence dans le roman espagnol contemporain 3/ les modalités du dialogue dans l’œuvre de Maria Zambrano, 4/le sommeil dans la littérature et les arts plastiques en Espagne. Un deuxième projet a pris forme sur l’argument d’autorité, à partir de la rencontre soutenue par la PSE de deux équipes spécialisées dans l’analyse textuelle, le GRIAL et le CELEC (7 EC ; U. Saint-Étienne), engagé dans l’étude des « figures de l’autorité ».

Axe 4 : Constitution de bases de données et de corpus numériques

Cet axe  a été mis en place par deux enseignants-chercheurs.  JM. Buiguès travaille à l’élaboration de bases de données indexant des imprimés poétiques (1650-1750), des dialogues (XVIIIe siècle), des inventaires de bibliothèques  (Madrid et Santiago de Cuba) et des annonces (Gaceta de Madrid). A. Stulic est engagée avec S. Rouissi (MICA)  dans la construction d’un corpus numérique en mode collaboratif, en lien avec les travaux  du projet international CORHIJE (CSIC). Chacun a organisé un colloque international en France et à l’étranger et réalisé une publication scientifique, au cours des trente mois écoulés.  

AMERIBER -  Projet scientifique juillet 2013 - décembre 2015

AMERIBER renforcera la visibilité de son action  par des journées transversales favorisant l’intercompréhension des thématiques scientifiques. L’unité poursuivra sa politique d’aide à l’acquisition de ressources documentaires, et de subvention au Bulletin Hispanique, en fonction des moyens qui seront alloués à l’équipe par l’université. AMERIBER sera dans l’attente d’une re-localisation à la Maison de la Recherche – Aile Maison des Pays Ibériques  à l’issue de la rénovation immobilière.

Axe 1 : Mouvances et mouvements – Recherches Américanistes

L’ensemble des travaux américanistes dépassent les limitations disciplinaires. Cette perspective correspond à la recherche en construction sur le continent américain (LASA) et s’inscrit dans le cadre de la réflexion contemporaine sur l’interculturalité et le multiculturalisme, coïncidant avec l’évolution démocratique des États latino-américains.  
Pour mener à bien les projets du quinquennat unis par les notions de mouvement/mouvance/mobilité, les chercheurs américanistes prévoient la mise en place de nouvelles conventions avec des universités du Mexique, du Costa Rica, d’Argentine et du Pérou et le développement de la co-diplomation. La thématique de la navigation déjà abordée lors des journées d’étude de 2011 sera approfondie en 2014 dans le cadre d’un colloque consacré au pirate et à ses avatars dans les lettres de l’Amérique coloniale (L. Segas). Le deuxième semestre 2014 sera marqué par un colloque dans le domaine de l’histoire culturelle, centré sur le XIXe siècle (C. Fernandes), concordant avec les travaux sur les frontières mouvantes et la réflexion sur les identités nationales.  Le projet « Peuples indigènes» et la revue Elohi sont appelés à poursuivre les travaux entrepris, faisant le lien avec la recherche en ethnologie et sociologie (A. Ventura). Un colloque international sur l’histoire des mobilités  et les non lieux est prévu en octobre 2013. Un séminaire prolongera les échanges du colloque à partir de la thématique des voyages et migrations au départ de/vers l’Aquitaine (I. Tauzin).
Les recherches caribéennes continueront d’être développées explicitant les cartographies mouvantes régionales. Une journée d’étude sur les enjeux actuels de l’hybridation des langages (gestuels, corporels, vocaux, graphiques) dans la Grande Caraïbe est programmée par M. Dalmace fin 2013. La pensée du Cubain José Marti et la coopération inter-régionale seront au centre d’un colloque international en décembre 2013 (M. Moreau, partenariat Bordeaux 4).
 
Axe 2 : Construction discursive du réel – Péninsule Ibérique et recherches transversales

L’EREMM (Espagne Médiévale et Moderne) projette des travaux sur les « Stratégies de l’écriture et de la vérédiction dans l’Espagne classique. Détourner, dissimuler et insinuer » (coord. E. Canonica). Les notions de vérédiction et de ruse seront déclinées  dans le cadre d’un séminaire bimensuel suivant une approche double : 1/  les enjeux et la pratique de la traduction à l’ époque médiévale (l’originalité n’est pas alors une valeur de l’écriture); 2/ l’écriture dissonante ou dissidente dans un contexte répressif ou inhibiteur. Un colloque est en préparation sur l’épistolaire, en collaboration avec les italianistes. Le séminaire sera consolidé par l’invitation de spécialistes d’autres laboratoires (CLEA ; Alcala, Poitiers, Madrid). Le projet DEDALE porté par P. Darnis (ANR/Jeunes Chercheurs) est centré sur « La parole oblique dans les imprimés de l’Europe catholique pendant la première modernité ». AMERIBER contribuera au projet du CEMMC soumis à la Région «Les Alliances dynastiques de France et d’Espagne au miroir des Sociétés modernes, XVIIe-XVIIIe » (C. Herzig).  
Dans le cadre du SIRENH (Narration et Histoire), un projet d’ANR a aussi été déposé en janvier 2013 sur «Les mises en récit des violences politiques du XXe siècle » avec une ouverture à tous les types d’écritures y compris cinématographiques. Le Séminaire réunit historiens et littéraires sur les narrations en espagnol des violences politiques (Espagne et Cône Sud). Il accueillera des conférenciers et organisera une journée d’étude fin 2013.
Le GIRLUFI, groupe de recherches luso-françaises sur l’imaginaire, continuera ses travaux pour mener à leur terme les projets du quinquennat. La publication du colloque sur le postmodernisme est programmée, ainsi que des participations à des manifestations scientifiques sur « La réécriture de l’Histoire dans les romans de la postmodernité », « Les langages du vin » et « Les sources écrites et inscrites dans le Portugal musulman médiéval ». Une exposition en collaboration avec l’université de Coimbra et une journée d’études concertée avec AUSONIUS sont prévues pour 2014-2015.

Axe 3 :  La parole alternée

En plus du séminaire mensuel du GRIAL sur la Parole Alternée,  un colloque interdisciplinaire portera  sur la thématique de l’Insulte les 17 et 18 octobre 2013. Une journée d’étude sera consacrée aux interactions entre la poésie et la philosophie le 8 novembre 2013 (coord. N. Rodriguez Lazaro) ; deux journées d’étude en 2014 et un colloque en 2015 couronneront la recherche collective sur la parole alternée et le discours d’autorité, dans le cadre du travail inter-équipes du GRIAL et du CELEC (U. Saint-Étienne) . Un ouvrage sera soumis à évaluation en octobre 2013 sur les pratiques interlocutives – fictionnelles ou non – relevant de l’argumentation par autorité avec des contributions de spécialistes de l’argumentation, de l’analyse conversationnelle et de la rhétorique interactionnelle.

Axe 4 : Corpus numériques

L’axe transversal Corpus numériques est appelé à fédérer dans la deuxième partie du quinquennat tous les projets comportant une dimension numérique, dont le projet  émergent « Intermédialité(s) : les dispositifs énonciatifs dans le contexte numérique » (D. Breton). Les actes du colloque international « Poésie et société en Espagne », coordonné par JM Buiguès, paraîtront dans le Bulletin Hispanique. Un autre colloque exploitant les bases de données (Nicanto) est envisagé en collaboration avec la Casa de Velázquez, l’Université de Cordoue et la Fondation Germán Sanchez  Ruipérez. Le projet sur le patrimoine sépharade sera poursuivi dans le cadre d’un colloque en Autriche ; le premier colloque « Intemédialité » est prévu en 2014 à Lausanne.  

Le rayonnement d’AMERIBER devrait être conforté en clôture du quinquennat par l’organisation du 37e Congrès de la Société des Hispanistes Français de l’Enseignement Supérieur, 23 ans après le dernier congrès de l’hispanisme organisé à Bordeaux en 1992. L’assemblée générale réunie le 11 janvier 2013 a soutenu cette proposition à l’unanimité, marquant ainsi le dynamisme de la recherche sur les pays ibériques en Aquitaine.
 
Evénements scientifiques représentatifs des 4 axes  d’AMERIBER   
-    8-9-10 septembre 2011,  colloque international Vins et identités, coordonné par Ana Maria Binet, Bordeaux 3 – Institut Supérieur du Vin et de la Vigne
-    13-15 octobre 2011,  colloque international Poésie et société en Espagne : 1650-1750, coordonné par Jean-Marc Buiguès, Bordeaux 3-Institut Cervantès
-    19 octobre-3 novembre 2011, exposition Inés Tolentino. Suspendus à un fil, préparée par Michèle Dalmace, Galerie Nationale de Santo Domingo - Mairie de Bordeaux : Espace Saint-Rémi
-    20 octobre 2011, journée d’étude : Le Mexique et ses frontières de cristal. Hommage en présence de Carlos Fuentes, coordonnée par Elvire Gomez Vidal, Bordeaux 3 - Institut Cervantès  
-    2 décembre 2011, journée d’étude : Navigations et mobilités : ancrages dans le siècle des indépendances latino-américaines, coordonnée par Isabelle Tauzin,  U. Bordeaux 3-MSHA
-    8-10 décembre 2011, colloque international : Peuples indigènes et environnement, coordonné par Antoine Ventura, Vera  Alvizuri et  CLIMAS, U. Bordeaux 3 - Maison des Suds
-    17 février, 15 juin 2012, séminaire : Le récit à l’épreuve du passé. Entre réalité et fiction, coordonné par Cecilia Gonzalez, François Godicheau/Bordeaux 3 -  Casa de Velázquez
-    22-23 novembre 2012, colloque international Modalités du dialogue dans l’œuvre de  María Zambrano, coordonné par Rapahël Estève, U. Bordeaux 3-MSHA
-    30 novembre –1er décembre 2012,  colloque international Idées reçues à l’époque médiévale et moderne. Entre appropriation et questionnement de ‘vérités’, coordonné par Ghislaine Fournès et Frédéric Prot, Bordeaux 3-Institut Cervantès
-    10-11 avril 2013, colloque international Le numérique au service du patrimoine séfarade, coordonné par Ana Stulic, Bordeaux 3-Institut Cervantès

Publications représentatives de la production collective d’AMERIBER
1.    Bravo, Federico (dir.), La fin du texte, Pessac, PUB, 2011, 460 p.
2.    Breton, Dominique et Gomez Vidal, Elvire (dir.), Clôtures et mondes clos dans les espaces ibériques et ibéro-américains, Pessac, PUB, 2011
3.    Buiguès, Jean-Marc (dir.) , Entre Viejo y Nuevo Mundo : el comercio de impresos  en los siglos XVIII y XIX, Bulletin Hispanique, Tome 113, nº1. Juin 2011, p. 377-516.
4.    Canonica, Elvezio et Fournès, Ghislaine, Le miroir du Prince. Écritures, transmission et réception en Espagne (XIIIe-XVIe siècle), Pessac, PUB, 2011, 416 p.
5.    Champeau, Geneviève (dir.), Relaciones transestéticas en la España contemporánea, Pessac, PUB, 2011, 186 p.
6.    Dalmace, Michèle (dir.), La mer Caraïbe, espace de migrations, Pessac, PUB, 2012
7.    Darnis, Pierre et Quéro, Fabrice, Veritas fucata. Voz y letra. Revista de literatura n° 22- 2, Madrid, 2011, 148 p.
8.    Estève, Raphaël et Benmiloud, Karim (dir.) , El planeta Pitol, Pessac, PUB, 2012, 370 p.
9.    Florenchie, Amélie et Touton, Isabelle (dir.), La ejemplaridad en la novela española contemporánea, Vervuert Iberoamericana, Madrid, 2011
10.    Gonzalez, Cecilia, Ventura Antoine, Lepage Caroline et Mullaly, Laurence, Femmes, écritures et enfermements en Amérique latine, Pessac, PUB, 2012, 305 p.
11.    Joubert-Anghel, Valérie et Segas, Lise, Contre courants, vents et marées. La navigation maritime et fluviale en Amérique latine, Pessac, PUB, 2013
12.    Stulic, Ana et Rouissi, Soufiane (dir.), Recensement, analyse et traitement numérique des sources pour les études séfarades, Pessac, PUB, 2013, 376 p.
13.    Tauzin-Castellanos, Isabelle (dir.): A pied, à cheval, en voiture : l’Amérique indépendante et les moyens de transport, Pessac, Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine, 2011, 381 p.